Succession : un an pour exercer son droit au logement